Se déplacer autrement… est-ce possible ?

Comme tous ceux qui habitent en périphérie des villes, nous sommes dépendants de nos voitures. Elles nous coûtent cher, elles polluent, elles encombrent et elles menacent la planète mais nous ne pouvons pas nous en passer. Et s’il était possible de se déplacer autrement, ne serait-ce que de temps en temps ?

En voiture, mais autrement

Je m’inscris sur la liste ‘Pierre qui roule’ pour aider  ceux qui n’ont pas de voiture et qui doivent se déplacer.

 

J’envoie mes coordonnées à contact@autosbus.fr.

 

Je fais quelques trajets relativement réguliers. Je les annonce sur le site régional de covoiturage de proximité https://www.covoitoura.eu/.

 

Je vois un autostoppeur au village ou à proximité. Je le m’arrête pour le prendre.

 

Je serais prêt à louer ma voiture pour quelques heures à un habitant de la commune. C’est une option qui n’est pas (encore) disponible à Journans mais qui a fait ses preuves ailleurs. Pour participer à un petit groupe de réflexion sur ce sujet, j’envoie mes coordonnées à contact@autosbus.fr.

En taxi

Un trajet de Journans à Bourg coûte environs 25 euros. Voici les taxis les plus proches :
• Taxi du Revermont à Revonnas : 04 74 47 18 86, 06 21 79 00 60, 06 16 13 42 48
• Allo Taxi à Ceyzériat : 04 74 30 03 84, 06 08 21 57 36
• Taxi Joël Saint Sulpice à St Martin du Mont : 06 73 30 72 36

 

À vélo

Je vais à vélo faire mes courses à Tossiat ou à Ceyzériat. J’utilise un vélo à assistance électrique si les montées m’impressionnent.

 

Je vais à Bourg avec un vélo à assistance électrique, c'est une demi-heure de plus qu’en voiture pour un aller-retour.

 

En covoiturage

Je lance un appel à la liste ‘Pierre qui roule’ pour aller à Bourg. J’envoie mon courriel 24h à l’avance à pierrequiroule@autosbus.fr

 

Je cherche un conducteur sur Covoitoura ou Blablacar pour aller à Lyon. Chaque jour, il y a une vingtaine de propositions à l’aller et autant au retour entre Bourg et Lyon. Une partie des conducteurs prend l’autoroute à Tossiat. Un trajet Bourg-Lyon coûte environ 4€.

 

Et évidemment, je peux covoiturer aux quatre coins de la France.

 

À pied

Mes enfants vont à l’école à pied quand ils ont l’âge de le faire.

 

Je vais à pied faire mes courses à Tossiat quand j’en ai le temps. C’est 20 à 30 minutes de plus qu’en voiture et c'est la durée d’exercice physique qu’il faudrait faire tous les jours pour garder la forme.

 

En car

Je prends le car du Département (Car’Ain) sur la place du village pour aller à Bourg. Il va à la gare routière du marché couvert. Il y a un aller-retour par jour en semaine. Attention ! La plupart des trajets sont en transport à la demande, c'est-à-dire qu’il faut appeler les cars Philibert la veille avant midi au 04 74 46 19 19. Le billet plein tarif pour Bourg est à 2 euros.

 

Je prends le car de la Région (TER) à La Vavrette. Il s’arrête vers la station service et dessert les gares de Bourg et d’Ambérieu. Il y a quatre allers-retours par jour en semaine. Voir la fiche horaire ci-dessous. Le billet plein tarif pour Bourg est à 2,8 euros. À Ambérieu, il y a de bonnes correspondances avec les trains vers Lyon, Genève et les Alpes.

Télécharger
Téléchargez les horaires des cars pour Bourg.
HorairesCars.pdf
Document Adobe Acrobat 61.5 KB

En auto-stop

Je vérifie que mon look est bien présentable. J’imprime mes fiches de destination. Je descends en bas du village et je fais du stop pour La Vavrette ou Ceyzériat. De là je refais du stop vers Bourg. Le plus souvent, j’attends quelques minutes, exceptionnellement un quart d’heure. Le retour est plus difficile car la sortie de Bourg pose problème. Le stop marche bien aux ronds-points de Renault Trucks et d’Équinox. On peut s’y rendre avec les bus urbains.

Télécharger
Téléchargez vos fiches de destination
FichesAutostop.pdf
Document Adobe Acrobat 62.9 KB
Télécharger
Téléchargez les résultats d’un test d’autostop en périphérie de Bourg.
TestsAutostop.pdf
Document Adobe Acrobat 740.4 KB

 

 RENDEZ-VOUS APÉRO

 

 

Tous les troisièmes samedis de chaque trimestre à 12 h à la salle des associations : un apéro ouvert à ceux qui aimeraient se déplacer autrement. Le premier se tiendra le 20 janvier.